Bienvenue sur le site consacré à la tribu Ait Mzal

Tinsouft


Carte de Tinsouft
  La tribu ait Mzal est divisée en fraction qu’on appelle al khoms (cinquième). Chaque fraction comprend plusieurs douars (village)  

Tinsouft comprend 11 douars

 

La population de Tinsouft est de 457 habitants suivant le recensement de 2004. On compte 92 familles.

         

Agni n'ali , Afa , Tafat , Melioun , Aguerd snine , Ait daoud ahmed , Takatert , Touachaq , Had ait mzal , Askar , Toulhaj

         

اكني علي  , افا , تفاة , مليون , اكرض سنين , ايت داود احمد , تكا ثرة , تو عشاق , حد ايت مزال , اسكار , تو الحاج

        

La fraction Tinsouft dispose de 2 points géographiques séparé par l’assif Ait Mzal : Tinsouft montagne et Tinsouft plateau.

Tinsouft Montagne

Le village mère est situé au sommet de la montagne (AFA) et le 2° sommet Abrite la forteresse (Agadir) de tinsouft ainsi que la mosquée du village.

Le cimetière du village mère se situe au niveau de tizourine. Il est toujours visible a ce jour.

Au fil du temps, c’est a partir de ce village d'Agadir que se sont construit les quartiers Afa, Tafat, Melioun, Agni n’Ali, Aguerd snine, Touachaq, Ait daoud Ahmed, Takatert et Taourirt qui sont devenus après des villages avec un marché hebdomadaire Imi sabt.

Seul Taourirt s'est éteinte car au fil du temps, il n'y avait que des héritiers femelles. On s’aperçoit que la même chose se produit a Agni n’Ali avec la poussée de nouveaux quartiers (Tameguert, Igualioune, Hamda, Tamzbabout, Tafrat,Ikhf tasoukt, Anou zagzaoun, Tayritine, Idgharn, Ouaringha, Imlil, Dou tferte).

village tinsouft 1 ruine Agadir Tinsouft1

Tinsouft plateau

 

Le village mère a disparu ainsi qu’une parties des villages annexés par hilala. Il ne reste à ce jour que deux villages Toulhaj et Askar ainsi que le marché hebdomadaire Had ait mzal qui est devenu un grand village.

 

Le Marché hebdomadaire Imi sabt :

 

Les vestiges de ce marché était encore visible avant la construction du barrage Ait mzal. Mais ces vestiges ont été balayés durant la construction du barrage.

Le centre de traitement des eaux du barrage a pris la place des anciennes boutiques de ce marché très ancien.

Il est regrettable que l’état n’ait pas pensé à entreprendre des fouilles archéologiques pour la sauvegarde de ce patrimoine avant de débuter les travaux du barrage.

La fraction Tinsouft ne dispose d’aucune infrastructure.

Pas de route pas d’eau potable pas d’aide aux agriculture pas de projet pour le développement de la fraction.

La piste qui relie les différents villages aux marchés hebdomadaire a été construite par les habitants après l’indépendance du Maroc en 1956.

On est en 2014 .Tinsouft ne dispose pas d’eau potable alors qu’un barrage a été construit sur ces terres ainsi qu’un centre de traitement de l’eau.

Le barrage est entré en exploitation depuis 2004.

Aujourd’hui l’eau du barrage est distribuée sur une vingtaine de kilomètre en aval du barrage mais pas en amont de celui-ci.

La seule piste qui reliait les villages de tinsouft au marché had ait mzal a été coupé par les eaux du barrage.

La promesse du ministère de l’équipement de remédier à cette coupure après la construction du barrage n’a pas été tenue.