Bienvenue sur le site consacré à la tribu Ait Mzal

Douar Agni n’Ali


agni n aliquartier ikhf tassoukt agni n ali

photo wikemapia.org

agni n ali7

Ancien village

photo wikemapia.org

agni n ali8

Ancienne porte du village

 

Le village d’Agni n’ali est un village fortifié qui dispose de 2 portes.

Une a l’Est l’autre à l’Ouest. Il y a une place au centre du village (Asrir) ainsi qu’un point d’eau pour faire face a l’imprévu.

 

Les portes du village se ferment au coucher du soleil et ne s’ouvre que le lendemain.

Durant la nuit le village est soumis a une surveillance par les habitants a tour de rôle.

Les guetteurs sont en liaison visuelle avec les autres villages. Si la liaison visuelle est impossible. Un point de surveillance intérmediaire est mis en place .comme celui d’Agadir amagdoule qui sert de liaison entre agni n’ali et les villages de la fraction d’affella ouasif.

Aujourd’hui le village n’est plus habité. Il tombe en ruine. Les habitants ont reconstruit à coté de l’ancien village. les nouveaux quartiers sont : Tameguert, Tigualouine, Hamda, Tamzbabout, Tafrat, Ikhf tasoukt, Anou zagzaoun, Tayritine, Idgharn, Ouaringha.

Le village d’Agni n’Ali ne dispose d’aucune infrastructure. La piste construite par les habitant après l’indépendance est impraticable par temps de pluie.

Pas d’eau potable alors qu’un barrage a été construit sur les terres de la fraction.

Ce barrage est équipe d’une station de traitement de l’eau.

L’eau du barrage est distribuée en aval sur une distance d’une vingtaine de kilomètre alors que le village d’Agni n’Ali n’est qu’à quelque kilomètre de la station de traitement des eaux.

L’exode des habitants est massif vers les villes.

On ne compte plus que 65 habitants (17 familles) dans le village (suivant le recensement de 2004) et ces chiffres représente moins de 10% des originaires d’Agni n’ali. Les autres sont repartis dans les villes du Maroc ainsi qu’en Europe, Scandinavie et le proche orient.

Suivant les écrits. La création du village d’Agni n’Ali remonte au temps très ancien.

Trois familles de Mzala (Ait Daoud, Ait Mbark, Ait Hamou) participaient à la création du village. Plus tard deux familles (Ait Ouhmane, Ait Anajjar) ont étaient accueillie et font partie intégrante du village.

D’autres branches de familles se sont éteintes sans laisser de descendances.

 

Les Familles constituant le village sont :

 
  • Ait Mbark ايت امبارك
  • Ait Daoud ايت داود
  • Ait Hamou ايت همو
  • Ait Ouhmane ايت وحمان
  • Ait Anajjar ايت اونجار
 

Familles éteintes sans laisser de descendances :

 
  • Ait Oubella أيت أبلى
  • Ait Blal أيت بلال
  • Ait Alahyane أيت ألحيان
  • Ait yahya أيت يحيا
  • Ait Mihi أيت مهي
  • Ait Labrik أيت لبريك
  • Ait Moumad أيت مماد
 

Familles accueillies dans le village :

 
  • Ait Oumouloud أيت أملود
  • Chamrouk شمروك
 

Les nouvelles familles se décomposent comme suit :

Ait Oumouloud (Hariri) se compose de 3 familles (2 a Agni n’Ali et une famille a Tlata Anas (tribu Ait Mzal). Ils sont originaire du douar Ait Ouarghne (tribu imchguiguilne).

Chamrouk se compose de 2 familles (1 a Agni n’Ali l’autre a Aguerd snine). Ils sont originaire du douar Tiguidare (Tribu ida guarane).

 

Détail sur Familles constituant le village :

 

Famille Ait Mbark ايت امبارك Ait Moussa ou said, Ait Mbark, Ait Said, Ait Lachgar, Ait chraym, Ait Lbrik, Ait Aloub, Ait Moumad, Ait lmouyne, Essaadi, Bouad

 

Famille Ait Daoud ايت داود Ait Taib, Ait Tahr, Ait Iazza, Ait Ydr, Ait youssf, Ait Marco, Ait Abdelkader, Ait Lhouss, Daoudi.

 

Famille Ait Hamou ايت همو Ait Lahsen ou Ahmed, Ait Brahim, Ait Abdallah, Ait Ahmed, Ait Addi ou Hamou, Ait Salh ou Ali, Ait Hamou, Ait Lyazid, Karouchi, Al Omari.

 

Famille Ait Ouhmane ايت وحمان Ait Mbark, Ait Ali, Ait Lahsen, Ait Mihi, Ait Addi, Ait Brahim, Ait Mohamed ou Brahim, Ait Si Ahmed ou Brahim, Ait LKadi, Ait Belaid, Ouhmane, Outtalb

 

Famille Ait Anajjar ايت اونجار Ait Taib ou Said, Ait Bdik, Ait Douch, Ait Slimane, Ait Mhamed, Ait Boukrim, Ait Haj Salh, Anajjar, Rachidi

 

Signification des Noms de famille :

 

BOUAD : Nom composé de BOU et AD.                  بوعد

Cette composition vient de 2 facteurs.

  1. Depuis l’arrivée de l’islam, nos Foquaha transcrive toute les informations en arabe (les mots mazighs sont arabisés)
  2. La colonisation française avec la transcription des mots francisés

BOU : mot arabe qui vient du mot mazigh Ait

AD : Prénom mazigh (prénom qui a 2 variantes : AD et ADDI)

 

-----------------------------------

 

AIT  ALOUB                ايت علوب

ALOUB : Nom composé  ALI  OUBBA

Ce nom lourd a prononcé a été haché au fil du temps pour terminer a son écriture actuel  

-----------------------------------

AIT LMOUYNE              ايت المعين

LMOUYNE  : surnom Arabe donné dans les circonstances suivante : Apres le décès de Ait Aloub Mohamed en 1913 (laissant des enfants en bas ages) , son frère Ait Aloub Lahcen a déclaré a l’assemblée du douar agni n’ali qu’il va aider et soutenir les enfants de son frère. Le fquih du douar a transcrit sa déclaration en arabe. Apres la lecture de la déclaration par le fquih .les habitants du douar sont marqué par le mot arabe (Mouyne). C’est a partir de cette date que Ait Aloub Lahcen a le surnom d’el Mouyne.  

-----------------------------------

Rachidi :                    راشدي Nom d’un ancien résistant Adopté par la famille Ahmed ben Mohamed ben taib Anajjar a été arrêté a Agni n’Ali par les troupes françaises. Condamnée a la prison avec travaux forcés (durant le protectorat français) pour des actions de résistance. A sa libération il a eu le surnom de rachidi qu’il a adopté.  

 -----------------------------------

Agni n ali et ses quartiers

agni n ali

Village en ruine

le village d'agni n ali en ruine